Comment a été construite la liste des déportés depuis l’Ariège ?

La liste des personnes déportées entre 1940 et 1944 depuis l’Ariège comprend plus de 1300 noms. Elle est consultable en passant par un onglet, sous deux formes, lecture par recherche d’un nom ou affichage de 10 éléments et téléchargement d’un document pdf.

Cette liste regroupe aussi bien les personnes qui ont été déportées pour des causes de répression que d’autres qui l’ont été pour des causes de persécution. En d’autres termes, nous avons choisi de mêler les résistants, très majoritaires parmi les déportés de répression, et les Juifs qui constituent ici la totalité des déportés de persécution.

Ces deux catégories sont souvent séparées, y compris dans les listes publiées, mais le choix de les regrouper procède d’une vision historiographique claire : c’est dans un même mouvement que le régime nazi, négateur des droits de la personne humaine, a frappé ses ennemis politiques en les enfermant dans des camps et a mis à mort ceux qu’il considérait comme racialement indésirables.

Nous avons fait le choix d’accueillir dans cette liste aussi bien les personnes arrêtées en Ariège que celles nées en Ariège et arrêtées ailleurs.

Pour chaque personne, nous avons relevé les éléments suivants : nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, nationalité, lieu de résidence, profession, remarques diverses sur la personne, date d’arrestation (et auteur de cette arrestation), lieu d’arrestation, cause de déportation, lieu de détention en France, numéro de convoi, date de déportation, lieu de détention dans le Reich allemand, sort, date de libération ou de décès, source. Notre tableau comporte donc des renseignements répartis dans 18 colonnes.

Les sources sont importantes pour pouvoir se reporter au document d’où nous avons extrait nos renseignements. Ce peut être aussi bien une cote aux Archives départementales de l’Ariège qu’un site Internet, un livre ou une arrêté paru au Journal officiel.

Cette liste sera actualisée régulièrement en fonction de nouvelles informations.

Nous sommes d’ailleurs conscients du fait qu’il peut y avoir dans cette liste des lacunes et des erreurs et nous remercions d’avance toute personne qui nous contactera pour nous donner des informations permettant de l’améliorer.

Puisse ce travail contribuer à une meilleure connaissance de cette période très sombre et des êtres humains de notre département qui, en étant déportés, ont souffert dans leur chair de la brutalité nazie et ont souvent perdu la vie.

 

 

 

 

 

Auteur: Renaud

Partager avec

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte